Prochainement
Vos photos
     
 

La honte de soi et l'homophobie intériorisée

 

Avoir honte d'avoir fait quelque chose est tout à fait normal et arrive à tout le monde. Avoir honte de qui nous sommes n'est pas normal et n'est pas sain. De nombreuses lesbiennes, jeunes et moins jeunes, sont honteuses d'être homosexuelles. Si ce sentiment persiste, il y a le risque de développer ce que l'on appelle de l'homophobie intériorisée, c'est-à-dire d'intégrer en soi les jugements négatifs de la société contre les homosexuelles, de se sentir coupable d'être homosexuelle.

 

Ce sentiment de honte peut conduire la personne à penser qu'elle ne vaut rien et, comme sa vie et sa santé sont perçues comme sans valeur, favoriser des comportements tels que des prises de risques, des abus de substances, etc.

 

C'est parce que cette question de la honte est au centre du vécu homosexuel que les gays  et lesbiennes ont créé les défilés de la Gay Pride. L'opposé de la honte est la fierté qui se dit "pride" en anglais.

 
 


 
blues-out
photo: Etienne Delacrétaz
 
   
 
 
 
   
© web developpement: atelierssud.ch | graphisme: chatty ecoffey