Coming soon
Blues-out-maton
     
 

Le sentiment d'inadéquation, source d'anxiété

 

Il était une fois…

 

La majorité des homosexuels se rendent compte de manière diffuse dès l'enfance qu'ils ne correspondent pas aux histoires qu'on leurs raconte, aux attentes de leurs parents, de leurs copains et de la société. Ce sentiment de ne pas être comme les autres est appelé sentiment d'inadéquation.

 

Le sentiment d'inadéquation est une des causes de l'anxiété que l'on appelle communément des peurs irraisonnées ou que les spécialistes appellent des phobies. Les enquêtes réalisées sur la santé des hommes gais de Genève ont montré que les premiers signes d'anxiété apparaissent en moyenne avant l'âge de 12 ans chez ceux qui en ont souffert.

 

Les peurs sont loin d'être toutes irraisonnées pour les jeunes homosexuels. En effet, les jeunes hommes qui vivent leur homosexualité s'exposent à la désapprobation de leur milieu familial et scolaire, à la stigmatisation, au rejet par leurs pairs et à l'isolement social, à la violence verbale ou physique.

 

Si l'anxiété s'installe sur une longue période, si les peurs empêchent l'épanouissement personnel, il y a de grands risques de développer une dépression.

 

"Nos parents nous ont toujours éduqués avec un seul et unique concept: un homme est fait pour se marier avec une femme et pour assurer sa descendance. Un cliché que nous nous devions de perpétuer." Tiré de "A visage découvert", de Stéphane Riethauser, éditions Slatkine, 2000

 
 


 
blues_out
photo: Etienne Delacrétaz
 
   
 
 
 
   
© web developpement: atelierssud.ch | graphisme: chatty ecoffey