Coming soon
Blues-out-maton
     
 

La réaction de l'entourage

 

Tout comme il faut du temps à la personne homosexuelle pour prendre conscience de son orientation, pour l'accepter et commencer à en parler autour d'elle, les personnes à qui ont parle de son homosexualité ont souvent besoin de temps pour intégrer cette information, surtout si il s'agit de personnes proches.

  

On distingue généralement plusieurs étapes dans le processus d’acceptation par l’entourage:

  1. choc, dans le cas où la personne ne se doutait de rien
  2. déni, qui peut prendre plusieurs formes (hostilité : « Aucun de mes enfants ne sera homo. », faire comme si on avait rien entendu : « Que veux-tu pour dîner ? », refus d’entenir compte : « Tu es homo, OK, mais je ne veut pas en entendre parler. », rejet : « Ca va te passer, ce n’est qu’une phase. »)
  3. culpabilité : « Qu’ai-je fait de faux pour que mon enfant soit homo ? »
  4. expression des sentiments : tristesse, colère,…
  5. chercher à comprendre, à mieux connaître la réalité de son enfant
  6. acceptation

Ce processus n'est pas linéaire, chaque étape peut prendre plus ou moins de temps. Certaines personnes peuvent sauter une étape, rester bloquées sur un stade ou revenir en arrière.

 

Pour le gay qui s'est livré à son entourage, ce processus est délicat. Il devra rester ferme sur ses convictions tout en laissant le temps à ses proches de faire leur cheminement.

 

"J’ai attendu d’être financièrement indépendant et en couple afin d’annoncer ma différence à mes parents. J’avais imaginé des dizaines de réactions possibles. Sauf celle qui s’est produite: ils l’ont bien acceptée." Tiré de "A visage découvert", de Stéphane Riethauser, éditions Slatkine, 2000

 

 

 

 

 
 


 
blues_out
photo: Etienne Delacrétaz
 
   
 
 
 
   
© web developpement: atelierssud.ch | graphisme: chatty ecoffey